Bubblebibop
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/12/2015

Accident de François Rivière, Danger immédiat écarté

image.jpeg

20:12 Écrit par Telldani dans Accidents | Lien permanent | Commentaires (0)

18/12/2015

Narbonne Accident de Manège . Reportage France3

image.jpeg

18:23 Écrit par Telldani dans Accidents | Lien permanent | Commentaires (0)

07/04/2014

un accident d'avion le pilote sort indemne

L'appareil venait de décoller de l'aérodrome de la route d'Armissan, à Narbonne (Aude), pour une mission de démoustication. Le pilote d'un petit avion utilisé pour des travaux de démoustication s'est crashé, ce lundi 7 avril, à midi, peu de temps après avoir décollé de l'aérodrome de Narbonne, sur la route d'Armissan. Le pilote, âgé de 43 ans et employé par la société montpelliéraine Midair, est parvenu à s'extraire lui-même de la carlingue en feu et à ramper jusqu'à un chemin, tandis que d'importantes flammes se propageaient aux broussailles environnantes. Brûlures aux membres supérieurs et au visage Pris en charge par le Smur de Narbonne, le pilote était conscient au moment de son évacuation et ne souffrait que de brûlures au second degré aux membres supérieurs et au visage, selon le premier bilan effectué sur place. L'accident s'est produit vers 12 h 05, alors que l'appareil, volant à faible altitude, se trouvait à 500 mètres de l'aérodrome, d'où il venait de redécoller. L'avion devait effectuer une mission pour le compte de l'Entente interdépartementale pour la démoustication (EID) et était chargé de 150 litres d’un larvicide biologique, le Bti (Bacillus thuringiensis ser israelensis), additionné d’eau. Manque de puissance au décollage ? Très rapidement alertés, les secours ont déployé d'importants moyens pour porter assistance à la victime et, parallèlement, lutter contre les flammes qui se propageaient dans la garrigue entourant le lieu du crash. Par chance, du fait d'un vent faible, le sinistre était circonscrit vers 13 heures. Après les premières constatations effectuées par les gendarmes de la compagnie de Narbonne, l'enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports aériens de Perpignan. Une équipe s'est ainsi rendue sur les lieux de l'accident en début d'après-midi, où elle a été rejointe par des inspecteurs de l'aviation civile, venus de Montpellier. Selon les résultats des premières investigations, l'accident serait dû à un manque de puissance de l'appareil au décollage, ce qui l'aurait empêché de prendre de l'altitude et aurait provoqué son décrochage, à 500 mètres environ de la piste.Screenshot_2014-04-07-19-04-39.png

de-l-avion-il-ne-reste-qu-une-carcasse-calcinee-le-pilote_856193_510x255.jpg

19:21 Écrit par Telldani dans Accidents | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2010

Alerte à l'acide fluorhydrique à la gare

OBJ443116_1.jpg
Incident

La circulation des trains a été totalement interrompue à 17 h 30, hier, en raison d'une alerte chimique en gare SNCF. Une odeur suspecte a été détectée au passage d'un train de fret. Plus précisément au niveau de deux wagons qui transportent habituellement de l'acide fluorhydrique. Immédiatement, décision a été prise de les isoler sur une voie de garage. Un périmètre de sécurité a été dressé et l'alimentation électrique des caténaires coupée. Les sapeurs-pompiers, commandés par le capitaine Couffignal, dotés d'équipements spéciaux, ont effectué des vérifications. Les wagons étaient vides mais leur dépotage était peut-être incomplet. « Des éléments rassurants » pour la sous-préfète Marie-Paule Bardèche qui s'est rendue sur place. Une dizaine de trains en amont de Narbonne a été
bloquée. Retour à la normale à partir de 19 h 35.

F. TALLIEU

09:14 Écrit par Telldani dans Accidents | Lien permanent | Commentaires (0)

21/11/2010

Spectaculaire collision face à “la Sécu”

AAAA.jpg
Narbonne
DR



L’état des deux véhicules laissait présager le pire. La spectaculaire collision survenue, hier vers 10 h 30, avenue de Lattre-de-Tassigny, n’aura apparemment causé que des blessures légères à deux personnes. Les deux conducteurs des voitures impliquées.

Selon les premiers témoignages, un Narbonnais, au volant de sa Peugeot grise, se serait engagé sur l’avenue, après avoir marqué “le stop”, rue Beaumarchais. C’est à ce moment qu’il se serait fait percuter par une Renault Mégane qui descendait l’avenue depuis la place de la Révolution.

Le choc, d’une violence inouïe selon les témoins, a projeté la Peugeot grise plusieurs dizaines de mètres plus loin. Au volant, un habitant du quartier, s’est retrouvé prisonnier de la tôle déformée. Les

pompiers ont dû découper le toit de la voiture pour extraire la victime, sous les yeux de son épouse, arrivée sur les lieux. Souffrant de douleurs aux membres inférieurs mais conscient, le quadragénaire a été transporté à l’hôpital. Le conducteur de l’autre véhicule, plus légèrement blessé, a pu sortir lui-même de son véhicule.

La circulation, interrompue le temps de l’intervention, n’a repris que vers midi.

09:52 Écrit par Telldani dans Accidents | Lien permanent | Commentaires (0)