Bubblebibop
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/10/2010

Bernard Ballester : «La CCI est revenue vers les fondamentaux»

CCI1-1.jpg
NARBONNE
© L'Indépendant
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie a dressé le bilan de deux années de mandature avec son équipe, avant les prochaines élections consulaires. Avec une présence accrue sur le territoire auprès de 7 014 entreprises. Un « retour aux fondamentaux ».

Avant de se présenter d’ici quelques semaines à sa propre succession avec une équipe resserrée à 32 membres, le président de la CCI Bernard Ballester a tenu à présenter le bilan de deux années de travail. Deux années « recentrées sur les missions essentielles d’une CCI, l’appui aux entreprises et au territoire ».
Flanquée d’une démarche qualité, la Chambre est intervenue « en faveur de la création et de la transmission ou reprise d’entreprise ».
Entreprises en hausse
Les chiffres montrent que la balance créations-radiations


fait apparaître un solde positif, même après le pic de la crise : + 221 entreprises cette année (à fin septembre), avec certes des auto-entrepreneurs, mais que la CCI « invite vivement à prendre rapidement le statut d’entreprise ». Formations, pépinière d’entreprise, club des jeunes entreprises contribuent à soutenir idées et hommes, l’apprentissage vers les jeunes préparant l’avenir. La Bourse aux emplois tient également une place de choix parmi les initiatives encouragées, avec cette année 1 100 offres proposées par 117 entreprises.
La CCI suit de près ses ressortissants. Au chapitre de l’appui aux entreprises, conseils et aides financières (Ecrin Initiatives, fonds de mobilisation) figurent en bonne position. Sur le territoire même, des partenariats locaux, départementaux (notamment avec la CCI de Carcassonne) et régionaux ont été noués. La CCI a par ailleurs élaboré « un cahier d’acteurs pour la ligne nouvelle à grande vitesse Montpellier-Perpignan et participe aux réunions d’études sur le maillage de la ligne Toulouse-Narbonne ». Et elle contribue à l’implantation d’entreprises sur la ZA de Montredon, «où 45 parcelles peuvent être disponibles».
L’attention du territoire se tourne aussi vers l’étranger, avec des échanges entre Narbonne et la CCI de Nador (Maroc).
La gestion des délégations de services publics fait également partie de l’appui au territoire, Port-La Nouvelle étant le fer de lance économique, Port-La Robine la figure de proue plus touristique. Les actions récurrentes de la Chambre, comme Fédébon, le Printemps du commerce, ou via le club Table et vin, renforcent sa lisibilité.
Bref, la CCI s’évertue à s’engager dans le quotidien économique de son territoire, tout en s’inscrivant « dans une nécessaire régionalisation ». Elle le fera encore après le scrutin de novembre et décembre prochains, «en maintenant des fondamentaux avec pour objectif d’être au service des entreprises».

08:18 Écrit par Telldani dans Info Locale | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.