Bubblebibop
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/09/2016

Aujourd'hui dans le Midi Libre,un Reportage très Intéressant sur le Cumul D'emploi . J'ai fait pour ma part cette démarche par nécessité

image.jpeg

09:07 Écrit par Telldani dans Social | Lien permanent | Commentaires (0)

09/02/2015

Narbonne-Plage Prévention de la Santé.

C'est à l'initiative de Gaelle Pavan: conseillère municipale déléguée à la relation avec les habitants de Narbonne Plage, que s'est tenue une réunion en présence du Service Santé de la Ville de Narbonne, ainsi que le CCAS qui ont présenté leurs différentes actions en matière de prévention et de lien social. Gaelle Pavan avait invité les associations de notre quartier Plage, qui se sont toutes déplacées, ainsi que le Docteur Alain Guillaumou qui a proposé ses services en matière de prévention. Le premier point évoqué par Mickaël Criballet chef de service à la santé Ville de Narbonne localisation et utilisation des défibrillateurs. En effet plusieurs défibrillateurs sont installés dans notre station ( Mairie Annexe, Centre Evasport, Camping la Falaise, Office de Tourisme,Port de Plaisance, ainsi que dans le véhicule du service Animation), la problématique hormis celui de l'office de tourisme qui se trouve placé à l'extérieur, les autres appareils ne sont accessibles qu'aux heures d'ouverture des bâtiments. Il a donc été évoqué de placer celui du port de plaisance et de la future salle polyvalente à l'extérieur. D'autre part des modules de formations liés aux premiers secours seront mis en place grâce aux partenariats des associations de la station. Ensuite, Marie Noelle Garbay adjointe au Maire déléguée au CCAS, a présenté les missions des services solidarités, aux politiques sociales et aux seniors. A ce sujet, Madame Garbay a incité le milieu associative à faire appel pour tous renseignements liés à ses délégations, à la Mairie annexe de Narbonne plage qui fera le relais avec le CCAS. Il faut également noter, à cette réunion la présence Jean-Pierre Courrèges conseiller municipal délégué aux Maisons de la santé, ainsi que Charlot Celia du service nutrition santé. En conclusion Gaelle Pavan a promis de mettre en place d'autres réunions sur le thème de la santé .

image.jpg

 

image.jpg

ÿ

11:49 Écrit par Telldani dans Social | Lien permanent | Commentaires (0)

23/05/2011

La fête de l'union locale CGT a Saint-Obre



13:35 Écrit par Telldani dans Social | Lien permanent | Commentaires (0)

01/05/2011

1er mai 1886 Fete du Ttravail

Journée de 8 heures et Fête du Travail Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200.000 travailleurs américains d'obtenir la journée de huit heures.

Le souvenir de cette journée amène les Européens, quelques années plus tard, à instituer une «journée internationale des travailleurs» ou «Fête des travailleurs». Cette journée est aujourd'hui plus volontiers appelée «Fête du Travail», bien que l'expression prête à confusion...

Joseph Savès.Une revendication nationaleAu cours du IVe congrès de l'American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis s'étaient donné deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beaucoup d'entreprises américaines entamaient ce jour-là leur année comptable.

Arrive le 1er mai 1886. Beaucoup de travailleurs obtiennent immédiatement satisfaction de leur employeur. Mais d'autres, moins chanceux, au nombre d'environ 340.000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C'est alors qu'une bombe explose devant les forces de l'ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.


Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines.

Stèle vengeresseSur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l'un des condamnés, Augustin Spies : «Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui» (*).

13:08 Écrit par Telldani dans Social | Lien permanent | Commentaires (0)

27/02/2011

NARBONNE Géant : des salariés dénoncent leurs conditions de travail

GEANT-3.jpg

© Jérôme Lehuby
Existe-t-il un malaise au sein de la grande surface narbonnaise ? Hier, des employés avaient organisé une grève avant de l’annuler précipitamment. Certains évoquent des pressions. Beaucoup parlent de charges de travail trop importantes. La direction dément formellement.
Y a-t-il un malaise à Géant Casino ? Vendredi dernier, des salariés de la grande surface narbonnaise avaient officiellement annoncé un mouvement de grève. Les mécontents devaient se réunir hier matin, à 10 h, devant le magasin pour protester contre leurs conditions de travail. Au final, personne n’a suivi le mouvement. Officiellement, aucune raison n’explique ce changement soudain de positionnement.

Un malaise à cause du stress

Étonnés par le comportement des employés, nous avons décidé d’en interroger plusieurs sur le sujet. Tous ont

préféré témoigner sous le couvert de l’anonymat. « La vérité, c’est que dans le secteur de la grande distribution, on ne peut pas faire grève ! La pression est trop grande », explique un salarié. Tous partagent la même analyse : « Dans le contexte actuel, beaucoup trop risqué. Et puis, ici, les différents syndicats ne sont pas d’accord. Et comme bientôt, il va y avoir les élections professionnelles, c’est un peu la guerre ». Les employés qui ont accepté de se confier évoquent des rythmes et des charges de travail inadaptés et des rémunérations trop faibles. « C’est la politique générale du groupe que l’on remet en cause », insiste un employé. « C’est tellement dur qu’il n’y a jamais eu autant de congés maladie ! Et en plus, ces gens qui partent en maladie, la direction ne les remplace pas… Résultat, la charge de travail ne cesse de s’alourdir ! »
L’un d’eux ajoute : « La semaine dernière, une caissière a fait un malaise à cause du stress. Une autre souffre d’une tendinite… ». La plupart relèvent une usure physique et morale. « Et comme ils rechignent de plus en plus à engager des CDD pour effectuer des remplacements, on a des horaires incompatibles avec la vie de famille ».
Tous réclament une augmentation des salaires et prise en compte de la pénibilité. « Au lieu de s’augmenter, les actionnaires feraient mieux de penser aux personnels. Ce serait une marque de respect élémentaire ». Affaire à suivre

07:45 Écrit par Telldani dans Social | Lien permanent | Commentaires (0)